# 5 « C’est bon pour le bébé de le faire tenir assis (avant qu’il ne sache s’asseoir seul) »

Classique. On a tous envie de caler le bébé contre des coussins pour qu’il agrandisse son champ visuel. Bien oui le pauvre, toujours à être là à fixer le plafond ça ne doit pas être très épanouissant et ce n’est pas ça qui va nous en faire un futur chercheur ! Mais en fait non, ce n’est pas bon pour lui. Sinon je n’écrirai pas cet article. Et encore une fois, ce besoin d’asseoir vite le bébé, de le mettre vite debout répond à une injection de notre temps à nos enfants « dépêchez vous de grandir ».

Bon, maintenant quelques bases pour expliquer à l’entourage comment se construit le développement psychomoteur du bébé.

Le bébé est un être doué de sensations et de compétences à venir, mais totalement immature. Il va construire ses principales étapes motrices selon un ordre bien établi (celui de son développement cérébral). Et chaque étape est un pré requis indispensable à l’étape suivante et à la construction d’une motricité fluide et aisée. D’abord en position horizontale au sol, jusqu’à atteindre la première grande étape qui est le retournement, ensuite sur le ventre avec les premiers déplacements pour atteindre la deuxième grande étape qui est la station assise autonome. De la station assise il va aller vers le quatre pattes, puis commencer à se mettre debout. Et si une étape a mal été construite, tout le développement derrière sera fragilisé. Cela ne veut pas dire que l’enfant ne pourra pas marcher. Mais il risque de se trainer quelques raideurs, de tomber, de ne pas être à l’aise avec son corps dans l’espace.

En asseyant un enfant prématurément, avant que celui ci ne trouve le chemin seul pour s’asseoir on saute l’étape de la construction au sol. Or la construction motrice dans le plan horizontal est à la motricité l’équivalent des fondations pour une maison. Et vous avez surement remarqué, qu’un bébé qui a pris l’habitude d’être assis… ne veut plus rester allongé. Laissons grandir les bébés à leur rythmes! Plus un enfant prendra le temps, plus il consolidera ses acquis, plus loin il ira.

« On ne tire pas sur une fleur pour la faire pousser« . Proverbe africain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :